Frank Gerritz

du 27/03/2011 au 05/06/2011
Frank Gerritz
© Musée Tavet-Delacour

Frank Gerritz fut tout d'abord reconnu à New York où il séjourna durant les années quatre-vingt-dix, puis dans son pays, l'Allemagne, où, ces dernières années, plusieurs grands musées lui ont consacré des expositions L'exposition du musée de Pontoise sera la première dédiée à l'artiste en France...

Frank Gerritz fut tout d'abord reconnu à New York où il séjourna durant les années quatre-vingt-dix, puis dans son pays, l'Allemagne, où, ces dernières années, plusieurs grands musées lui ont consacré des expositions. L'exposition du musée de Pontoise sera la première dédiée à l'artiste en France.

Frank Gerritz procède toujours par recouvrement d’une surface plane qu’il détache du mur de quelques centimètres. Initialement sculpteur, l’artiste « dessine » la densité des plans par d’innombrables gestes répétés avec précision qui donnent dans un premier temps un sentiment d’infaillibilité et d’autorité à ses oeuvres avant que la dimension sensible de ses oeuvres, conçues à l’échelle du corps humain, ne se révèle pleinement.
L’artiste dit ne pas composer (au sens subjectif). Il fragmente la surface en plans horizontaux ou verticaux qui spatialement équilibrés et stabilisés, entrent néanmoins avec force en résonance avec leur environnement. Son travaille ne porte donc pas sur la couleur ou sur la composition, mais bien sur la lumière et sa densité, sur la présence quasi sonore des surfaces qui rythment l’espace.
Cette conception de l’espace se révèle tout autant dans ses dessins, mais dans ces derniers, l’assemblage de plusieurs feuilles, relève d’un processus qui préludait aux développements des volumes simples et répétés de sa sculpture. Il s’agit de la même manipulation spatiale :

rotation et association par addition d’un même module.
Les détournements d’œuvres de ses contemporains, à travers l’appropriation des cartons d’invitation, sont une manière de transformer la perception mentale d’images, en leur donnant une nouvelle lecture mais aussi une plasticité que leur nature d’icônes de l’art contemporain leur avait fait perdre. Il y a là un processus critique très efficace au regard des images produites notamment par le Pop Art.
Frank Gerritz fut tout d’abord reconnu à New York où il séjourna durant les années quatre-vingt-dix, puis dans son pays, l’Allemagne, où, ces dernières années, plusieurs grands musées lui ont consacré des expositions. L’exposition du musée de Pontoise sera la première dédiée à l’artiste en France.

Accès M° :
SNCF:Paris Saint-Lazare ou Gare du Nord Autoroute: ParisA15 - direction Cergy-Pontoise Sortie: Pontoise centre (place de l'Hôtel de Ville)
Adresse :
4, rue Lemercier, 95300, Pontoise, France
Téléphone :
01 30 38 02 40
Site Web :
www.ville-pontoise.fr
Ouvert du mercredi au dimanche; fermé le lundi, mardi et jours fériés.
Tarif :5€ - 3€

Voir tous les commentaires

Fnac_expos_120.gif
BETA

Expositions Référencées

quoi quand ou
Français